Partagez | 
 

 Choi Joon Hee - "Did those beautiful days I heard about really happen?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar Masculin
Messages : 621
Avatar : Jung Dae Hyun (B.A.P.)
Pouvoir : Chant des sirènes
Emploi : Serveur dans un café d'amerikamura


Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org/
MessageSujet: Choi Joon Hee - "Did those beautiful days I heard about really happen?"   Jeu 30 Mai - 15:41

Choi Joon Hee

Date de naissance : 14 Juin 2026
Âge : 19 ans
Lieu de naissance : Séoul
Nationalité : coréenne
Pouvoir : chant des sirènes
Rang : Mutant
Groupe : Dégénéré

+ Avatar : Jung Dae Hyun (B.A.P.)
PouvoirCaractère
Mon pouvoir est très simple, en réalité, et ne requiert que deux choses : une voix (la mienne) et de la volonté. C'est cette dernière, selon moi, qui fait tout le travail. La plupart des gens pensent que c'est ma voix qui fait tout le travail, moi j'ai tendance à penser que non. Qu'elle n'est qu'un conducteur, un moyen de viser plus précisément mon objectif.

Lorsque je chante, la plupart du temps, je ne fais rien de particulier. Les gens aiment ma voix car elle est jolie et tout et tout mais ne ça s'arrête là. Cependant, si j'ajoute un petit quelque chose à mon chant, ils ressentent autre chose. Si j'ai suffisamment de volonté pour les influencer, ils se seront influencés. Généralement, cette influence est remarquée. Pourquoi ? Parce que, globalement, ma volonté se bat contre la votre. Et je gagne toujours.

Prenons un exemple. Imaginons que je veux que vous couriez sur place. Si je le veux assez fort, vous le ferez, que vous le vouliez ou non. Et vous aurez beau essayer de vous arrêter, vous ne pourrez rien faire.

Malheureusement pour moi, je ne peux influencer les émotions des personnes. C’est trop compliqué. Les émotions humaines sont trop empêtrées les unes dans les autres pour que je parvienne à en isoler une et à  l'amplifier. Car c’est, à mon avis, le seul moyen qu'il existe pour que j'influence vos émotions. Et, bien entendu, je ne peux pas influencer vos pensées. Je ne les entends pas, je ne peux donc pas les influencer ou contrôler.

Vous devez vous demander pourquoi j'ai mis autant de temps à me faire remarquer. Et bien tout simplement parce que j'ai appris à parler tard et n'aimais pas chanter, petit. Il a suffi qu'on m'interdise de chanter pour que j’aime ça. Bizarre, hein ?

Au tout début, mon pouvoir était comme une intrusion brutale et secouait beaucoup mes victimes. Cependant, à force d'entraînements, j'ai réussi à m'améliorer et arrive maintenant à vous manipuler sans que vous vous en rendiez compte. C'est très compliqué mais possible. Bon, honnêtement, je ne le fais pas à chaque fois. De toute façon, dès que j'ouvre la bouche, les gens se méfient, alors...
Ҩ Gentil Ҩ Silencieux Ҩ Attentionné Ҩ Possessif Ҩ Réfléchi Ҩ Colérique Ҩ Intelligent Ҩ Flemmard Ҩ Protecteur Ҩ Mélancolique Ҩ
Histoire
La mémoire humaine est une chose qui me fascine. Je ne sais pas grand-chose dessus mais je sais trois choses dont je me souviendrai à jamais : on ne retient que les bons souvenirs, on ne peut pas garder des souvenirs de quand on était tout petit et les souvenirs s’effacent au fur et à mesure. La première est fausse, je le sais depuis longtemps. Quant à la deuxième, je crois que ça dépend des personnes. Mais la dernière, je suis désormais sûr qu’elle est vraie. Elle ne l’est cependant pas assez pour que je parvienne à oublier ce qui fait le plus mal.
Mon premier souvenir remonte à mes deux ans et est le plus douloureux que j’ai. Je me souviens avoir utilisé mon pouvoir, sur ma mère, d’une façon stupide et assez violente pour presque lui griller le cerveau. Mais je n’avais que deux ans, je ne savais pas ce qui était réellement mal et je ne comprenais pas ce que c’était que ça. J’aimais chanter, ce n’était pas de ma faute, je ne voulais pas ça… Mais l’image de mes parents me tournant le dos, ma petite sœur dans leurs bras, ignorant mes hurlements camouflés par un masque, restera à jamais gravée dans mon esprit. Ma petite sœur n’avait qu’un an, une seule petite année mais elle a oublié qui j’étais, j’ai disparu de sa vie et lorsque je l’ai revu, elle ne savait pas qui j’étais.
Les personnes qui m’ont délivré de mes parents m’ont emmené à Fushigi Daigaku, une école qui, à l’instar du jeune Harry Potter, est devenue mon chez-moi, l’unique endroit où on voulait de moi. Mes parents m’avaient complètement éradiqué de leur vie, allant jusqu’à déménager pour ne pas qu’on leur pose de questions sur ma disparition. A l’école, j’ai rencontré des gens fantastiques qui se fichaient bien de mon pouvoir, de ma dangerosité. Enfin, jusqu’à mes six ans, on ne savait pas réellement si j’étais dangereux ou non.
Deuxième mauvais souvenir : l’année de mes six ans. Ce jour-là, j’ai presque tué quelqu’un, l’obligeant à cesser de respirer, même si ce n’était pas ce qu’il voulait, lui. On m'a presque fait tuer quelqu'un mais il ne pouvait pas savoir, tout comme moi. Après cet... épisode, ma vie n'a été que jeux dangereux. Je jouais littéralement avec les règles qu'on m'avait imposées. On m'interdisait de chanter, de parler sans autorisation, d'enlever le masque qui camouflait ma voix. Mais j'étais, en quelque sorte, en pleine crise d'adolescence. Il était inconcevable, à mes yeux, que j'obéisse, que je ne parle pas, ne chante pas -j'adorais chanter, à cette époque- que j'obéisse, tout simplement. De toute façon, je partais du principe que toute règle était faite pour être brisée. Je me suis mis à manipuler les gens, à jouer avec eux, parce que je voulais qu'on me regarde, qu'on m'aime, qu'on me craigne, aussi. Je voulais qu'on me voit pour de vrai, qu'on ne m'ignore plus. Et, un jour, quelqu'un a cessé de m'ignorer.
Park Hyeok Su. Son nom ne m'était pas étranger, bien au contraire. J'ai joué avec lui mais c'est moi qui ai perdu. Après ça, il est resté mon objectif principal, celui que je nommais comme mon ennemi numéro un mais qui était, en réalité, celui sans qui je commençais à ne plus pouvoir vivre. Puis mon « père » adoptif, le directeur, est mort. Hyeok Su a permis sa mort. Alors nous avons fui, ensemble, presque main dans la main, même si d'autres élèves nous ont suivi. Nous nous sommes rassemblés, avons refusé que les militaires nous contrôlent comme l'aurait voulu l’État. J'ai perdu ma sœur de cœur, Soon Ja, qui a fui aussi, mais de son côté. Elle n'a jamais compris pourquoi je suis parti avec Hyeok Su, elle n'a jamais compris pourquoi je n'arrivais pas à l'abandonner, celui qui est devenu mon petit ami.
Hyeok Su et moi avons emménagé ensemble, à Osaka, il dirigeait les Rebelles et je le surveillais en silence, cherchant le métamorphe que j'avais rencontré, à l'école, et qui avait, semblerait-il, disparu au profit d'un autre plus froid, dur, violent. Puis tout a, à nouveau, basculé. J'ai failli mourir, blessé par un scientifique. Hyeok Su a vu un de nos camarades mourir. Soon Ja a disparu. L'école a explosé, pleins d'élèves sont morts. Dont ma petite sœur.
Je ne chante presque plus, je ne trouve plus aucune joie dans la chanson et n'utilise presque plus mon pouvoir. A quoi cela servirait-il ? Ce pouvoir ne m'attire que des ennuis et ce, depuis ma naissance. Il ne m'aura apporté que des regrets. Je regrette d'avoir fait du mal à ma mère, je regrette d'avoir perdu ma sœur, je regrette d'avoir rencontré Hyeok Su, je regrette de l'avoir suivi, je regrette d'être né. Mais je ne peux pas retourner en arrière alors j'avance, en priant pour que l'homme que j'aime ne m'abandonne pas. Car, dorénavant, je n'ai plus que lui.
Tous ceux que j'aimais m'ont soit abandonné soit sont morts. Je n'ai plus que lui.
IRL
Alors moi c'est Riri allias Léa, la plus jeune des admins je vais bientôt avoir dix-huit ans et je sur-kiffe les Pom'Potes *O* Hésitez pas à venir me voir si vous avez une question ♥ Oh et auto-validation powaaaa.
@PYPHILIA


Dernière édition par Choi Joon Hee le Dim 26 Juil - 13:16, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Choi Joon Hee - "Did those beautiful days I heard about really happen?"   Jeu 30 Mai - 20:59

Voilà chérie je t'ai mise dans les validés.
T'es la première... Bienvenue chez toi ♥
Alors, heureuse?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Féminin
Messages : 311
Avatar : Jennifer Lawrence (Credit:Shiya)
Pouvoir : Maîtrise de la terre et tremblement de terre
Emploi : 12 ème année


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Choi Joon Hee - "Did those beautiful days I heard about really happen?"   Jeu 30 Mai - 21:12

Un peu qu'elle doit etre heureuse !
Bon a part ca j'adore ton perso !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Masculin
Messages : 621
Avatar : Jung Dae Hyun (B.A.P.)
Pouvoir : Chant des sirènes
Emploi : Serveur dans un café d'amerikamura


Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Choi Joon Hee - "Did those beautiful days I heard about really happen?"   Ven 31 Mai - 9:05

Évidemment qu'j'suis heureuse (a) Thanks, unnie hey!

Et évidemment qu'il est bien mon perso 8D *se cache*
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Choi Joon Hee - "Did those beautiful days I heard about really happen?"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Choi Joon Hee - "Did those beautiful days I heard about really happen?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fushigi Daigaku :: Administration :: Dossiers d'inscription :: Acceptés-